SO20

Danse

Vendredi 10 août à 20h30 au Théâtre Jacques Huisman

Un merveilleux solo touché par la grâce et baigné d’émotion. (…) Un vrai coup de coeur pour un remarquable danseur et chorégraphe. Sophie Bauret – Vaucluse-Matin

 

Dès 15 ans

Durée : 1h

Tarif 1, 2 ou 4 (selon la catégorie de votre choix)

Tarif 3 « Amis »

 —

Un très beau spectacle pour découvrir l’univers de la danse !

La mémoire est l’avenir du passé a écrit Paul Valéry dans ses Cahiers. Et c’est bien de cela qu’il s’agit dans ce spectacle du danseur-chorégraphe Claudio Bernardo célébrant les 20 ans de sa compagnie : la création d’un rapport intime à l’Histoire au travers du filtre autobiographique. En effet, ce poétique solo du « plus belge » des chorégraphes brésiliens constitue un petit joyau d’entrelacs d’annales personnelles. Déficelant sous nos yeux son journal intime d’artiste, ce sont images d’archives, photographies, dessins, carnets de notes, extraits de pièces et souvenirs qui peuplent ce solo. Claudio nous kidnappe dans le noyau de son travail : moments de rigueur, de doute et de travail acharné d’un artiste ayant offert sa vie à la danse.

Claudio Bernardo quitte le Brésil à l’âge de 20 ans pour poursuivre sa formation à Bruxelles. Lors de ses études à l’Ecole Mudra, il crée pour les élèves de sa promotion sa première pièce Vita Nostra ; Maurice Béjart l’invitera ensuite à suivre sa compagnie pour parfaire sa formation en tant que chorégraphe.

Concept et interprétation : Claudio Bernardo

Assistanat artistique : Anne-Cécile Massoni

Réalisation vidéos : Cristina Dias, Kinodoc

Une création d’As Palavras – Cie Claudio Bernardo – coproduction Charleroi-Danses (Centre Chorégraphique de la Fédération Wallonie-Bruxelles). Avec le soutien du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles, service de la danse et du Théâtre Varia. Avec l’aide de la Vila das Artes (Fortaleza, Brésil), de WBI, WBT/D et de la SACD.

Photo © Jean-Luc Tanghe

Pour réserver, c'est ici
I’DONT SPEAK FRENCH