SABORDAGE

Jeudi 13 et vendredi 14 août à 20h30 + 15 août à 18h30 • Théâtre Jacques Huisman, Centre Culturel

Durée : 1h30

Consulter les tarifs 


La remarquable inventivité du collectif est mise au service de la complexité d’un sujet dont il faut admettre qu’il n’est pas aisé à aborder sur scène sans en saborder la portée. Un humour efficace et une impertinence salvatrice… La Terrasse


Après le franc succès de Blockbuster, voici le dernier spectacle du Collectif Mensuel !

Le Collectif Mensuel pratique un théâtre festif, politique et populaire mêlant presque toujours rock’n’roll, détournement d’images, théâtre et humour.

Cette fois, il nous expose l’histoire d’un îlot en Océanie qui coule à pic, un paradis terrestre perdu au sein de l’océan qui, en quelques décennies, passera du véritable miracle économique au désastre écologique.

À travers cette histoire vraie, Sabordage met en lumière les mécanismes humains qui poussent les sociétés à se laisser aveugler jusqu’à l’auto-destruction, par les mirages de la croissance et de la surconsommation.

Un peu de terre, beaucoup de mer et pas mal d’emmerdes… L’histoire d’un sabordage en règle, où les humains, entêtés et redoutablement efficaces, font l’impossible pour mettre à sac les ressources dont ils disposent. Avec une obstination qui n’a d’égales que la bêtise et la mauvaise foi.

Une fois de plus, le mélange de musique live, de séquences télé braconnées, de théâtre, de claquettes, de vidéos montées en direct, de bruitages et de faux dialogues convoque sur la scène les enjeux qui embrasent notre société et, littéralement, notre planète.

Le sujet a beau être dramatique, le spectacle ne se prend jamais au sérieux. À moins que ce ne soit l’inverse.


Écriture : Collectif Mensuel & Nicolas Ancion • Conception et mise en scène : Collectif Mensuel • Assistant : Fabrice Piazza • Avec Sandrine Bergot, Quentin Halloy, Baptiste Isaia, Philippe Lecrenier et Renaud Riga

Une création du Collectif Mensuel coproduite avec le Théâtre de Liège. En coproduction avec le Théâtre de Namur, le Théâtre de l’Ancre, MARS Mons Arts de la Scène, l’Atelier Théâtre Jean Vilar et DC&J Création avec le soutien du tax-shelter du gouvernement fédéral de Belgique et de Inver Tax Shelter. En partenariat avec le Théâtre 71 – Scène nationale de Malakoff, Bonlieu – Scène nationale Annecy et le Kinneksbond Centre Culturel de Mamer. Avec le soutien de La Comète – Scène nationale de Châlons-en-Champagne, du Lux – Scène nationale de Valence, du Centre culturel de Verviers ainsi que de la Fédération Wallonie-Bruxelles (service du théâtre). En partenariat avec Arsenic2. 

Photo © Goldo


 

Pour réserver, c'est ici