BAB MARRAKECH

Théâtre

Prix de la critique 2017 : Meilleur espoir masculin

*Molenbeekois de l’année

Jeudi 16 et vendredi 17 août à 18h30 au Salon Gris

« Bab Marrakech », c’est aussi une mise en scène parfaitement rythmée. Un spectacle riche en émotion, où l’on passe des rires aux larmes. Ce n’est pas un hasard si le one-man-show a reçu une standing ovation appuyée. HuffPost Maroc

Dès 12 ans

Durée : 1h25

Tarif 2

 —

C’est une épicerie marocaine que le père d’Ismaïl a fondée et qui fait sa fierté. Lorsque le jeune homme se retrouve contraint de remplacer son père, malade, dans son commerce, c’est l’occasion pour Ismaïl d’y rencontrer un panel de Bruxellois, toutes générations, classes sociales, origines culturelles confondues. Leurs préoccupations consuméristes, sociologiques, politiques, existentielles, profondes ou superficielles, plus ou moins empreintes de préjugés sur la multiculturalité de leur ville, renvoient cette dernière à son identité riche et complexe, difficilement catégorisable, contre laquelle se brisent les mots qui tentent de la saisir.

Ce seul en scène s’inspire de la vie du comédien Ismaïl Akhlal et de sa relation avec son père, mais également de toute une série de personnages à la fois loufoques et touchants qu’il a pu rencontrer dans ce magasin typique des quartiers multiculturels où la diversité bruxelloise se vit sans artifice.

Si on rit beaucoup, on sort surtout de Bab Marrakech le coeur grossi de tendresse.

Rencontre SACD avec un des auteurs du spectacle, Salim Haouach, le jeudi 16 août à 15h dans l’Espace Bar du Festival

De Ismaïl Akhlal, Naïm Baddich et Salim Haouach

D’après une idée originale de Ismaïl Akhlal et Naïm Baddich

Adaptation et mise en scène : Jean-François Jacobs

Avec Ismaïl Akhlal

Une coproduction de l’asbl Ras El Hanout* et du Théâtre Poème 2

Photo © Eslem Akdag

Pour réserver, c'est ici
I’DONT SPEAK FRENCH