AVANT LA FIN

Un peu de tendresse dans cette crise de m*


Samedi 21 et dimanche 22 août à 18h30 • Salon bleu, Centre culturel

Durée : 1h

Consulter les tarifs 


Une matière foisonnante et vivante… dans un langage où l’intime d’un homme, d’une famille, tutoie l’histoire d’un pays. Marie Baudet – La Libre Belgique


Le 19 avril 2015, Michel Graindorge s’est éteint.

L’avocat engagé, personnage public, était aussi le père de la comédienne et violoniste Catherine Graindorge.

Catherine Graindorge raconte le lien père/fille et la perte de ceux qu’on aime. Elle évoque en images et en musique l’enfance de Michel Graindorge dont le père était gardien à la prison de Verviers et revient en mots sur les quinze derniers mois de la vie de son père, sur leur passé commun, mais aussi et surtout sur le présent, sur ces traces que nous laissent les absents.

Raconteuse d’histoires, Catherine Graindorge distille les émotions, joue avec l’absurdité des situations, manie la poésie des images et l’humour pour construire un récit à la fois drôle, tendre et touchant.


Conception, écriture, composition musicale et interprétation : Catherine Graindorge • Collaborateur artistique : Bernard van Eeghem • Dramaturgie : Jorge León

Une coproduction du Théâtre Les Tanneurs et du Théâtre de Namur. Avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles – Service du Théâtre et le soutien du Théâtre des Doms.

Photo © Gregory Navarra

Pour réserver, c'est ici